Étoile montante

J’ai toujours apprécié cette expression “étoile montante” …

Ce terme est souvent employé pour décrire une personne qui s’épanouit et évolue positivement dans son domaine d’activité.

Grande stressée de nature, j’ai toujours eu du mal à gérer mon angoisse face à des étapes relativement simples de la vie. Passer un examen d’entrée dans une école pouvait me mettre dans un état second.

Me lever dans les transports en communs pour descendre au prochain arrêt (je suis très grande et très fine, ça attire toujours les regards curieux des passagers).

Même rencontrer une personne pour la première fois me stresse au point où j’en tremble, palpitations, migraine subite, nausée : La totale.

À une époque, ce stress me causait des maux de ventre qui m’empêchaient parfois de marcher. J’ai fais plusieurs examens, sans succès. Les médecins ne trouvaient jamais rien d’anormal.

Une fois un médecin m’a expliqué que mes angoisses pouvaient être la source de mes “malaises” et que mes maux de ventre étaient provoqués par une trop forte quantité d’acide dans mon estomac.

Bref, le fait tout dramatiser me rendait malade.

Au bout du compte j’ai décidé de prendre mon courage a deux mains et de vaincre mes peurs. Je ne sais toujours pas ce qui me fait aussi peur. Quand on me voit, aux premiers abords, beaucoup de personnes disent avoir l’impression que je suis une personne hautaine, relativement méchante. Je ne suis pas du genre à forcer les sentiments et je ne me promène en souriant au monde entier. Mdrr

Surtout que je gère très mal les rejets.

Dire bonjour à une personne sans obtenir de réponse me pique à un tel point.

Et comme je sais que c’est le fort des Français, je préfère rester dans mon coin. Je ne généralise pas, mais je constate, Même si j’ai appris à ne pas juger par les apparences, car elles sont tellement trompeuses.

Je préfère donc serrer ma mine avec tout le monde, mais une personne qui m’aborde, seras accueillie avec chaleur.

J’ai toujours aimé écrire, j’étais le genre de fille à tenir un journal intime. Mon français, n’étant pas meilleur, j’ai toujours préféré l’anglais.

Un jour, alors que l’envie subite de créer un blog m’est venue, je me suis empressé de faire des recherches pour savoir comment y procéder.

Le soir même, je venais de créer mon blog. Je suis quelqu’un d’impulsif et quand une envie me prend, il faut que je la comble de suite.

C’est pour ça que je suis également une grande indécise. Je peux passer des heures à choisir un plat sur la carte des menus au restaurant mais parallèlement a ça, je sais ce que je veux dans la vie.

Je ne sais pas trop comment, n’y quand mais j’ai la ferme conviction que je vais réussir.

Evidemment, nous n’avons pas la même définition de la réussite mais quand je parle de MA réussite, il est autant sur le plan familial, que dans le monde du travail. Je parle du flooze, les vraies barres comme on dit chez moi. « Layen ».

C’est donc sous le coup d’une de mes pulsions, qu’a vu le jour ce blog.

Très fière et motivée, comme je le suis toujours au début de tout ce que j’entreprends, j’en ai parlé à une personne qui compte beaucoup à mes yeux et je l’ai encouragé à aller lire mon premier article.

I was excited because I felt proud, it was something I was doing by myself, from A to Z and I wanted to share it with him.

Selon moi les personnes, comme moi, qui aiment agir dans le feu de l’action, sont-ce que j’appelle des étincelles.

Une étincelle c’est une personne qui est animé par le feu, l’envie de faire ou d’entreprendre quelque chose tout de suite.

En général cette étincelle s’éteint ou diminue quand elle est face à un frein, un blocage, que ce soit une autre personne qui l’empêche d’avancer, ou un paramètre externe.

Dans ma joie, je l’ai encouragé à aller lire mon article et il m’a dit qu’il irait lire mon article plus tard, quand j’en aurait écrit davantage.

Quelques mois après la création de ce petit bijou, alors que nous avions une conversation, le sujet a dévié sur mon blog et il m’a demandé comment se passait les choses. A cette époque, avec mes examens, le babysitting, s’occuper de la maison, le trajet pour aller en cours, le manque de sommeil, mon blog était clairement passé au second plan et comme l’étincelle que je suis, je suis passé à autre chose.

C’est donc comme ça que Mr. a prononcé une phrase qui m’a littéralement changé sur le coup.

He said : « C’est pour ça que je ne suis pas allé voir ton blog, je savais que ça n’allait pas durer, tu ne finis jamais ce que tu commences, j’ai l’habitude ».

On m’a déjà dit beaucoup de choses dans ma vie, qui m’ont piqué, mais je vous assure que rien ne m’avait jamais fait aussi mal que d’entendre ces mots, venant de cette personne, à ce moment de ma vie. He probably said it, sans arrière-pensée, ou sans vouloir me causer du tort, mais cette phrase a fait de moi une lumière.

Je m’explique.

En opposition aux étincelles, il y a ce que j’appelle des lumières. Une lumière c’est une personne qui est prête à tout pour atteindre son objectif.

Une lumière, à la différence d’une étincelle, bien qu’ils aient tous les deux de brillantes idées, ne laisse jamais tomber. Peu importe le nombre d’années et les épreuves qu’elle traverse, une lumière ne cesse jamais de briller. Elle endure toutes les difficultés, pour ensuite profiter de la gloire de sa réussite. Cette phrase a déclenché en moi, une rage.

C’est le bon terme.

La rage de réussir. Je cherche sans cesse de nouvelles expériences, de nouveaux projets. J’essaie de m’entourer de personnes qui cherchent à avancer et à aller le plus loin possible dans la vie.

Comme quoi, vous pouvez comme moi choisir de transformer une douleur en force. Et prouver aux personnes qui doutent de vous ou qui n’ont pas confiance, que vous êtes là pour réussir et non pas pour essayer.

Cette personne m’a motivé à continuer à travailler sur ce blog et même si mes articles ne sont lus que par une personne, cette personne est suffisamment importante pour me motiver à continuer.
Cette leçon, j’essaie de l’appliquer dans tous les paramètre de ma vie, et je pense récolter les fruits de mes efforts tôt ou tard car désormais, à défaut d’être une simple étincelle, je suis une lumière.

Miss BKO-

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.